En ce moment, entre le confinement qui devient un peu long, le temps qui est plutôt frais, les journées qui ont raccourcis, j’entends souvent en consultation « je n’y arrive pas aussi bien qu’avant »

Sachez que c’est NORMAL, les saisons, les températures, les émotions jouent énormément sur la prise alimentaire.

Il ne faut pas voir l’équilibre alimentaire que l’on peut être amener à travailler ensemble comme quelque chose de linéaire, comme quelque chose de toujours pareil.
Cet équilibre varie en fonction de vous et de votre rapport aux autres, et à votre environnement.


Le froid, entraine une envie de réconfort, tout comme la nuit, le manque d’interactions social.
L’hiver rime souvent avec cocooning, bien-être.
Il suffit donc d’adapter votre alimentation en fonction de vos envies.

La fatigue liée au temps peut augmenter vos envies de sucres. Pour y remédier, penser bien à avoir des sucres lents à chaque repas, en quantité raisonnables.
Pensez également à apporter assez de sucre rapide environ 2 – 3 fois par jour sous forme de fructose (fruits).
De plus, autorisez-vous de petites douceurs de temps en temps au cour de la semaine pour ne pas vous sentir frustré.

Le froid, à tendance à augmenter vos besoin en gras, pour combattre le froid, le corps à besoin d’énergie mais aussi de beaucoup de gras.
L’envie d’aliments très riches est donc tout à fait normal.
N’hésitez pas à vous faire 1 repas plaisir par semaine riche en graisse (de bonne qualité) comme une raclette, une tartiflette, un bon burger maison…

Le manque de soleil de par le raccourcissement des journées peut vous donner une humeur hésitante.
Pour cela, n’hésitez pas à mettre de la couleur dans vos assiettes, usez et abusez des fruits et légumes colorés, souvent riche en vitamine C pour combattre les virus hivernaux.
Cela vous donnera un coup de boost.
Vous pouvez aussi demander à votre médecin de doser votre vitamine D, moins de soleil rime souvent avec carence. Ne pas hésitez à se supplémenter si vous est à un taux un peu trop bas.
Enfin pour finir, sortez vous aérer ne serait ce que 30 min par jour, cela peut déjà vous faire du bien.
Ne pas sous estimer la luminothérapie.

Vous avez envie de gras, de douceur… foncez et surtout ne culpabiliser pas c’est tout à faire normal.
Profiter de ces moments pour vous faire des plats réconfortant, tous en les équilibrant pour les rendre plus assimilable par votre organisme, et pour garder le cap sur vos objectifs.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de