Le lâcher prise, se n’est pas abandonner comme certains peuvent le penser.
Cela signifie que vous allez arrêter de tenir à quelque chose.
En réalité, ce serait prioriser son bien-être et laisser de côte ce qui ne nous fait pas du bien. Ce serait, agir selon ses priorités.
En bref, vivre pleinement et intensément.
Mais attention, ce n’est valable que pour les choses que l’on peut contrôler.
Pour celles que nous ne pouvons pas c’est alors de faire avec.

Ce que je peux contrôler : mes paroles, mes interprétations, l’importance que je donne aux choses, où je porte mon attention, mes réaction face aux émotions, ce en quoi je crois, ce que j’écoute, ce que j’apprend de mes erreurs, les aides que j’apporte, ce que je fais, découvrir et utiliser mes forces, mes efforts, prendre soin de moi…

Ce que je ne peux pas contrôler : ce que les gens pensent, le passé, ce qui se passe à l’autre bout du monde, les jugements des autres, les émotions des autres, mes goûts, la météo, les choix des autres, les imprévus…

C’est donc une démarche personnelle.
C’est laisser de côté ce qui vous fait souffrir, cesser de chercher des raisons.
Ce chemin est long, c’est un chemin personnel, cela ne devient pas intuitif du jour au lendemain.
Mais cela apporte un nouveau regard sur la vie, sur vos priorités, et donc sur vos objectifs.
Avec ce mécanisme, vous apprenez à mieux vous connaitre, ainsi que vos besoins.
C’est une prise de conscience nécessaire avant un gros changement. Comme ce peut être le cas dans un souhait de perte de poids. (cf article sur la motivation et comment trouver son pourquoi ?) Comme si on relâchait enfin un poids…
Les choses sont perçues différemment, et de nouvelles choses, souvent positives (car vous pensez à votre bien-être) arrivent.
Cela va également booster votre confiance en vous, votre estime de vous.
Vous ressentirez un certain bien-être, une plénitude.
Vous apprendrez à vous concentrer, n’ont plus sur le négatif, mais sur le positif des choses qui vous arriveront.

Alors comment faire ?

Comme je vous l’ai dit précédemment, c’est personnel, et cela demande pas mal d’efforts, mais aussi et surtout de persévérance.

C’est un ensemble d’actions à mener au quotidien.

apprendre de chaque chose positive ou négative
Voir cela comme une opportunité de grandir et d’évoluer. Faire de ses expériences une leçon.

accepter les choses telles quelles sont
Beaucoup d’événements ne peuvent pas être contrôlés. Il faut donc accepter le faite que l’on peut ou pas changer ceux-ci.
Il faut également accepter que pour une même pensées, vous pouvez contrôler une partie des choses et d’autres non.
Comme par exemple les émotions, elles sont là et c’est comme ça. Donc c’est à vous de décider ce que vous voulez en faire.

arrêter de vouloir contrôler (et cela est aussi valable pour le poids)
Quand nous restons accrocher à une situation, qu’on ne veut pas lâcher, c’est qu’au fond on voudrait pouvoir la contrôler. Essayer de lutter, va donc créer des sentiments négatifs à l’égard de soi, de mauvaises pensées et donc de mauvaises actions.

Je reviens sur la notion de lâcher prise avec le poids corporel.
Souvent les patients pensent que si ils n’ont pas perdu pendant 2-3 semaines c’est foutu. Pendant ces semaines ils se sont persuadés qu’ils étaient nuls, qu’ils n’y arriveraient jamais. Ils ont cumulés beaucoup de pensées négatives. Et puis un soir, ils craquent. Puis se remettent en selles, et craquent encore…. Ce qui conduit à une prise de poids quasiment inévitable.
Alors que si ils se persuadent qu’ils ne perdent pas pour le moment, que c’est comme ça, qu’ils se font confiance, et que leur corps à juste besoin de temps. Ils ne craqueraient pas, ils continuerais leur petit bonhomme de chemin. Ils mangeraient normalement, avec plaisir tout en étant raisonnable.
Il est donc important d’accepter que parfois, vous allez faire des efforts qui ne payeront pas de suite, ni rapidement. (patience!)  Et patienter lorsque nous sommes bien avec les autres et nous-même, c’est bien plus simple que de s’énerver sur une chose qu’on ne peut pas contrôler.

Si vous n’arrivez pas à décrocher, demandez-vous pourquoi?

développer une attitude positive

trier et organiser pour faire la place à de nouvelles choses

revoyez vos priorités pour leur laisser de la place dans votre vie, et pensez à les réévaluer de temps en temps. Car elles peuvent évoluer et changer.

– et le plus important, ce qui dirige tout : vivez l’instant présent
Ralentissez. Cela permet de prendre du recul, de prendre soin de soi, de prendre conscience de soi, de se reconnecter…
En bref, prendre conscience, vivre pleinement et profiter.

Et vous, vous vous y mettez quand ?


Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de